Grenelle de l'Environnement et bruit

Publié le par Moins de décibels



La question du bruit a été traitée, au Grenelle de l'Environnement, dans le cadre de l'atelier « Santé et environnement ». Point de satisfaction : dans le relevé des conclusions, la problématique du bruit, associé à la qualité de l'air, fait l'objet d'une section entière du relevé de conclusions, au même titre que la pollution des sols.

Le volet consacré à la réduction des nuisances sonores est essentiellement axé sur la lutte contre le bruit des infrastructures de transport terrestre :

  • dès fin 2007, l'inventaire des points noirs du bruit devra avoir été révisé et les plus dangereux pour la santé devront être résorbés en 5 à 7 ans,

  • côté financement, un accroissement des moyens, de 150 à 450 millions d'euros, sera dédié à la lutte contre le bruit des infrastructures routières, autoroutières et ferroviaires. Ce financement sera à négocier entre l'État, les collectivités, RFF et les sociétés d'autoroute.

D'aucuns considèrent cependant qu'il faudrait au moins 30 milliards d'euros pour résorber, dans des délais acceptables, tous les points noirs du bruit des transports terrestres en France (réseau national et réseau confié aux collectivités locales confondus).

Enfin, les observatoires du bruit dans les grandes agglomérations, jugés aptes à favoriser la diffusion des données et la concertation, sont appelés à connaître une généralisation.

Lire l'article complet sur le site du CIDB

Publié dans Au fil de l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article