Observatoire du bruit en Ariège : 1ère réunion du Comité de pilotage

Publié le par Moins de décibels

Comme nous vous l'avions annoncé, l'observation et la prévention du bruit des transports terrestres en Ariège s'organise :

L'observatoire du bruit dont les missions ont été présentées par JL Venet (DDEA SER) et JF Puymérail (CETE SO) lors de la première réunion du Comité de pilotage le 13 novembre dernier:
  

o recenser les zones de bruit critique,

o identifier les points noirs bruit,

o déterminer les actions à mener,

o suivre l'élaboration des cartes de bruit,

o suivre les plans de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE),

o porter les informations à la connaissance du public, suivre le programme et communiquer.

La RN20 à St Jean de  Verges

Le comité de pilotage de l'observatoire du bruit, présidé par le Préfet et composé de représentants des services déconcentrés de l'Etat (DIREN, DDEA, DRE, DRIRE, DIRSO, DAC), des diverses administrations et collectivités territoriales (notamment les maires de villages traversés par la RN20). Un point très positif à noter: les associations de riverains de Saint-Jean de Verges et de Verniolle ont été invitées à y participer. 

 


LE CLASSEMENT SONORE DES VOIES ROUTIÈRE


Il s'agit de recenser et classer les infrastructure de transport terrestre dont le trafic est supérieur à 5.000 véhicules/jour en fonction des caractéristiques sonores et du trafic. Ce classement comporte 5 catégories (de la catégorie 1 la plus bruyante à la catégorie 5 la moins bruyante).

Ainsi la RN20 est classée en catégorie 2 sur la traversée de la commune de Saint-Jean de Verges, c'est-à-dire que la largeur maximale des secteurs affectés par le bruit de part et d'autre de la route est de 250 mètres. Mais l'arrêté préfectoral de classement date de 1999. Ce classement sera actualisé en 2009 en s'appuyant sur l'expertise du CETE.


LES POINTS NOIRS BRUIT (PNB)

A partir du classement sonore actualisé des infrastructures, seront recensés les zones de bruit critique et les points noirs bruit (PNB). Des actions de résorption des PNB seront programmées en conséquence.


CARTES DE BRUIT

Destinées à permettre l'évaluation globale de l'exposition au bruit dans l'environnement et à établir des prévisions générales de son évolution, les cartes de bruit sont élaborées par le Préfet qui s'appuie sur la DDEA qui dispose, pour les études, du CETE.


En Ariège, la carte de bruit de la RN20 entre Pamiers et Saint-Paul de Jarrat, dont le trafic annuel est supérieur à 6 millions de véhicules, est disponible sur le site de la DDEA.

Il en ressort que 184  personnes sont exposées à un Lden supérieur à 65 db(A), dont 50 dépassent la valeur limite de 68 dB(A).


NB : Le Lden rend compte de l'exposition sur 24 heures et prend en compte la sensibilité particulière de la population dans certaines tranches horaires (en soirée et surtout la nuit).



PPBE (PLANS DE PRÉVENTION DU BRUIT DANS L'ENVIRONNEMENT)

 

Les PPBE ont pour objectifs de prévenir les effets du bruit, de réduire, si nécessaire, les niveaux de bruit et de protéger les zones calmes. Ils évaluent le nombre de personnes exposées à un niveau de bruit excessif, identifient les sources de bruits dont les niveaux devraient être réduits et recensent les mesures prévues pour traiter les situations identifiées par les cartes de bruit.

Les PPBE se font en trois étapes :

1. Identification des zones bruyantes (DDEA/CETE)

2. Définition des actions de résorption et programmation des travaux (DRE)

3. Etablissement du PPBE, synthèse, validation en comité de pilotage (DDEA/CETE)


En Ariège, le PPBE concernant la RN20 est programmé pour 2009.

 

Pour décoder tous le sigles et abréviations rencontrées dans cet article, voir comprendre les sigles utilisés.

Sur le site de la Direction Départementale de l'Equipement et de l'Agriculture en Ariège (DDEA) :

- Téléchargez la Carte de bruit Ariège 2008.

- Téléchargez le communiqué de mise en place de l'observatoire du bruit et sa présentation

                                                                                                                                                                               
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article