Nanosoft : un revêtement routier plus silencieux

Publié le par Moins de décibels

 

    Source : http://www.colas.fr 

Le groupe Colas a mis au point un revêtement routier, Nanosoft, qui offre jusqu'à 9 décibels de gain acoustique par rapport à un enrobé classique. Le bruit de contact pneu-chaussée représente en effet 30% environ du bruit généré par le véhicule à 30km/h, 50% à 50 km/h et 90% à 130 km/h sur autoroute.


Grâce à des granulats dont la taille ne dépasse pas 4 mm et des petites cavités de vide dans l'épaisseur du revêtement, Nanosoft atténue très fortement le bruit d'impact du pneu sur la chaussée et contrecarre les effets ventouse et compression-détente.

On peut ainsi obtenir un gain de 9 décibels à 90 km/h soit l'équivalent d'une réduction du trafic comprise entre 85 et 90%.La sécurité s'en trouve-t-elle sacrifiée ? Il semble bien que non puisque ce revêtement doit offrir plus d'adhérence et de résistance à l'orniérage qu'un revêtement classique. Et le coût ? Il faut compter un surcoût de 2 euros du m² (soit 20 à 40 euros du mètre linéaire) par rapport à un enrobé classique, soit 1 à 4% du coût global de la chaussée.

La société Colas compare son coût avec celui d'un mur antibruit (2.000 euros le mètre linéaire par sens de circulation soit 4.000 euros par mètre linéaire) ou d'une isolation de façade (de l'ordre de 6.000 euros par immeuble pour un R+2, soit 1.500 euros du mètre linéaire).

Nanosoft n'étant pas un enrobé drainant, il s'adresse en priorité à une utilisation en milieu urbain ou périurbain pour des vitesses maximales de 90 à 100 km/h.

Et si la traversée de Saint-Jean de Verges était limitée à 90 km/h, surveillée par un radar et pourvue d'un revêtement Nanosoft ?

Source : CIDB (Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit)
 

Publié dans Au fil de l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article