E9 : une fin d'année de tous les dangers

Publié le par Moins de décibels

Agitation autour de la liaison rapide E9 Toulouse-Barcelone via l’Ariège.
Lors d’une réunion réunissant Catalans, Andorrans et Midi-pyrénéens, le 6 octobre à Toulouse, le vice-président du Conseil général, Alain Duran, a soulevé un point crucial : la DUP (Déclaration d’Utilité Publique) des travaux d’aménagement de la RN20 entre Tarascon-sur-Ariège et Ax-les-Thermes et de la déviation à 2 voies d’Ax-les-Thermes, est valable jusqu’au 26 décembre 2010. Or, les expropriations nécessaires aux travaux sont très loin d’être réalisées. Une demande de prorogation de la DUP va être formulée auprès du Conseil d’État car, selon Alain Duran, si on perd la DUP c’en sera terminé de tout projet sur l’E9.

Autre date butoir : le 31 décembre 2010. C’est en effet la date limite pour faire inscrire l’aménagement de l’E9 au SNIT (Schéma National des Infrastructures de Transport). En effet, l’axe E9 ne figurait pas dans l’avant-projet du SNIT présenté en juillet dernier, qui doit être finalisé d’ici la fin d’année. . 

Quant à nous, nous confirmons notre position, exposée dans notre courrier du 29 septembre dernier au Président de VIA9 :

« Nous sommes pour le développement économique de l’Ariège et n’avons pas de position de principe hostile à l’E9, à condition que les conséquences sur les nuisances sonores et l’environnement de la RN 20 à Saint-Jean de Verges soient étudiées et les mesures d’accompagnement prises pour garantir la qualité de vie dans notre village. L’ouverture de l’E9 entraînerait en effet une transformation significative de la RN 20 à Saint-jean de Verges due à la modification du trafic tant en nature (VL, PL) qu’en intensité ».


A suivre…


Sources : La Gazette Ariégeoise

Publié dans Au fil de l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article