L’exposition au bruit du trafic routier augmente le risque d’AVC

Publié le par Moins de décibels

AVC editedAVC, vous connaissez : Accident Vasculaire Cérébral. C’est la première cause de handicap chez l’adulte, la troisième cause de mortalité après les maladies cardiaques et le cancer. Chaque année en France, 130 000 personnes sont victimes d’un AVC.

Selon une étude prospective danoise publiée dans le journal en ligne de la revue European Heart Journal, le risque d’AVC chez les personnes âgées de plus de 65 ans augmente avec le bruit pour des niveaux d’exposition supérieurs à 60 décibels. Cette valeur semble constituer un seuil critique pour les effets à la fois cérébrovasculaires et cardiovasculaires du bruit du trafic routier.

Globalement, l’exposition résidentielle au bruit de la circulation routière s’est montrée associée au risque d’AVC, avec un surrisque de 14%, et jusqu’à 27%, par pallier de 10 décibels.

L’impact du bruit lié aux transports routiers, ferroviaires et aériens sur le risque d’hypertension artérielle ou de maladies coronaires avait déjà été suggéré, mais c’est la première fois qu’une étude montre un lien avec le risque d’AVC.

En application du principe de précaution, nous suggérons vivement aux seniors riverains de la RN 20 à Saint-Jean de Verges d’adhérer à notre association.

Sources : Theheart.org (02.02.2011) et Ariègenews (16.02.2011)

Publié dans Au fil de l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article