Le Président du Conseil général de l’Ariège intervient auprès du Ministre des Transports

Publié le par Moins de décibels

LogoConseilGeneralAriegeSuite à notre courrier du mois de mai 2013 au sujet des nuisances sonores ressenties par les riverains de la RN20, le Président du Conseil général a écrit courant juillet au Ministre en charge des Transports. Il nous a adressé copie de la réponse du Ministre.

 

MINISTERE DE L’ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L’ENERGIE
Le ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche


                                                                            Monsieur Augustin BONREPAUX
                                                                            Président du Conseil général de l'Ariège
                                                                            09001 – FOIX cedex

Paris, le 24 décembre 2013

       Monsieur le Président,

       Par courrier du 22 juillet dernier, vous avez bien voulu appeler mon attention sur les nuisances sonores ressenties par les riverains de la RN20, au niveau de la commune de Saint-Jean de Verges. Je vous en remercie.

       La direction Interdépartementale des routes Sud-Ouest (DIRSO), gestionnaire de l’itinéraire, a renouvelé une partie de la chaussée en 2013 entre l’échangeur du centre hospitalier du Val d’Ariège et celui de Foix-Nord. Ce renouvellement  a permis de diminuer les nuisances sonores, notamment grâce à l’amélioration de la couche de surface de la chaussée.

       En outre, la réfection de la deuxième chaussée est inscrite au programme d’entretien des chaussées 2014 de la DIRSO et, notamment, au droit de la commune de Saint-Jean de Verges.

       Par ailleurs, comme vous l’indiquez dans votre courrier, le plan de prévention du bruit environnant est effectivement dans sa phase de définition des mesures de protection. Les services de l’Etat finalisent actuellement le plan d’actions qui devra être prochainement validé par le comité bruit départemental.

       Restant attentif, je vous prie de croire, Monsieur le Président à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

                                                                                                       Frédéric CUVILLIER

   


Cette lettre du Ministre a amené notre réaction par courrier adressé au Président du Conseil général.

Association « Pour moins de décibels sur la commune de Saint-Jean de Verges »

Saint-Jean de Verges, le 12 février 2014

Monsieur Augustin BONREPAUX
Président du Conseil Général de l’Ariège
Hôtel du département,
09001 – FOIX cedex

N.REF/ 014.001
PJ/ 1 : Notre réponse à la DIRSO

V. REF : DVT 2014/0018/SC/BN


        Monsieur le Président,

       Je vous remercie vivement de votre intervention auprès du Ministre en charge des transports au sujet des nuisances sonores dont sont victimes les riverains de la RN20 à Saint-Jean de Verges. Malheureusement, la réponse du Ministre, que vous m’avez transmise le 15 janvier dernier, n’apporte pas de réponse satisfaisante aux préoccupations de nos concitoyens.

       Il est vrai que le revêtement de chaussée a été renouvelé en 2013 par la DIRSO sur une des chaussées de la RN20, sans concertation ni information préalable de l’observatoire du bruit en Ariège. Nous avons dû interroger la DIRSO pour savoir si un revêtement « peu bruyant » avait bien été choisi. Ses explications ne nous ont pas convaincu, comme le montre la réponse que nous lui avons faite.

       En effet, le revêtement BBTM 0/10 retenu, qualifié par la DIRSO de « moyennement bruyant », permet une réduction en LAmax de -1,4 décibel par rapport au BBSG 0/14 alors que le choix d’un revêtement phonique « peu bruyant » aurait permis une réduction de plus de -9 décibels. Nous espérons qu’un tel revêtement sera choisi pour la réfection de la deuxième chaussée en 2014.

       En ce qui concerne le PPBE de la RN20, nous attendons, depuis la première réunion de l’observatoire du bruit le 13 novembre 2008, que des mesures de protection nous soient proposées. Les résultats nous avaient été annoncés pour fin 2011 ! Nous attendons toujours une réunion du Comité de pilotage de l’observatoire, programmée le 13 novembre 2013 et annulée à la dernière minute.

       Les premiers éléments que nous a communiqués la Préfecture laissent à penser que l’Etat proposera pour les 30 Points Noirs du Bruit (PNB) identifiés –  dont 21 à Saint-Jean de Verges – comme seules mesures de protection l’isolation des façades des bâtiments PNB, alors que nous avons toujours revendiqué des protections à la source (écrans, merlons, revêtement silencieux…) seules réellement efficaces pour les riverains.

       Bien sûr, cette proposition est pour nous inacceptable car elle ne permettrait ni d’éradiquer la gêne subie par les riverains dans leur vie quotidienne, ni de leur restituer la qualité de vie qu’ils attendent.

       Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

               Le  Président de l’Association
               Philippe Muñoz.

Copie
Madame le Préfet de l’Ariège, Nathalie MARTHIEN
Monsieur le Maire de Saint-Jean de Verges, Jacques DEJEAN
Monsieur le Conseiller général du canton de Foix rural, Benoît ALVAREZ
Monsieur le Président de la Communauté de communes Pays de Foix, Jean-Christophe BONREPAUX
Madame la députée de l’Ariège, Frédérique MASSAT 
Monsieur le Sénateur de l’Ariège, Président du Sénat, Jean-Pierre BEL
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article