Revêtement antibruit sur le périphérique parisien : un gain de 7 dB

Publié le par Moins de décibels

Rugosoft Colas bisPhoto : http://www.colas.com/

D’ici à la fin de l’été, 10% du boulevard périphérique parisien, soit 3,3 km, seront revêtus d’un nouvel enrobé phonique.

Depuis fin juin 2012, deux revêtements acoustiques (Rugosoft® et Nanosoft® de la société Colas) étaient testés sur le périphérique au niveau de la porte de Vincennes. Pendant un an, Bruitparif a évalué leur efficacité acoustique dans le cadre du projet européen Life+ Harmonica soutenu par la Commission européenne. L’un des volets de ce projet vise à documenter et valoriser les actions de lutte contre le bruit mises en place par les collectivités locales. Dans ce cadre, Bruitparif a déployé 5 stations de mesure : 1 au niveau du terre-plein central, 3 en façade des immeubles jouxtant le périphérique et 1 station témoin hors zone d’expérimentation.

Au bout d'un an d'évaluation, il est désormais possible de dresser un bilan de l'opération et de la réelle diminution du bruit lié au changement de revêtement de chaussée. Le test s’est révélé concluant. « Les revêtements ont bien supporté  l’hiver qui pourtant a été rigoureux avec trois périodes de gel successives et résisté au trafic. Le gain est de 7 dB, soit une baisse ressentie de cinq fois le volume de circulation », indique Julien Bargeton, adjoint au maire de Paris, en charge des déplacements, des transports et de l’espace public. 

Cette initiative intervient alors que la municipalité attend une réponse du gouvernement sur une réduction de la vitesse sur le périphérique de 80 km/h à 70 km/h. Une limitation de vitesse, qui selon Julien Bargeton, « permettrait d’améliorer la sécurité, de réduire la pollution et de lutter contre le bruit ».

Nous tenons le dossier complet de Bruitparif à la disposition de la DIRSO qui n’a toujours pas répondu à notre question légitime : « Quel revêtement a été retenu par la DIRSO pour la réfection de la RN20, il y a quelques mois ? » Est-ce que par hasard une offre de la société Colas avec Rugosoft® ou  Nanosoft® aurait été écartée ?

Source : Bruitparif 

Publié dans Au fil de l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article