Pétition citoyenne. Une participation massive : plus de 1000 signatures

Publié le par Moins de décibels

Affiche pétition Päint VF
Durant ces dernières années, l’association «Pour moins de décibels sur la commune de Saint-Jean de Verges» a relevé dans la population un sentiment de gêne croissant par rapport à l’intensité et la permanence du trafic routier.

Cet état de fait l’a conduite à vérifier et quantifier de manière précise, l’avis de l’ensemble des habitants. Pour ce faire, les membres du conseil d’administration, les adhérents, très efficacement épaulés  par les commerçants, les associations, le groupe scolaire, la mairie, se sont attribués sur la totalité de la commune, des zones géographiques, pour interroger, via le porte-à-porte, tous les résidents.

Bien accueillie, cette démarche particulièrement riche d’enseignements, permet de souligner les nuisances subies le plus souvent formulées :

-  l’intensité, la gêne permanente du bruit, nocives, souvent stressantes, aggravées selon les caprices météo (pluies, vents), hypothèquent  pour beaucoup toute vie sereine en extérieur,

-  nécessité de frais parfois conséquents, pour préserver la vie intra-muros (double vitrage, plantations…),

- prise de conscience, selon la situation des biens, d’une certaine dévalorisation foncière.

Il faut bien reconnaître que pour les riverains, flâner autour de la piscine, déjeuner, dîner en terrasse, ou jardiner en bordure de voie n’est plus, hélas, un temps de détente…  Sérénité retrouvée avec bonheur, durant quelques heures, cet hiver où,  pour cause de neige, la 4 voies s’est tue ! Dans  ces moments privilégiés, on n’a pu s’empêcher de penser : « ah ! qu’on serait bien chez nous, si… ! ».


Sans être opposés à la voie rapide, facteur de fluidité du trafic, d’évolution économique, les habitants souhaitent cependant, avec force, qu’elle préserve désormais, la qualité de vie sur l’ensemble de la commune, par l’installation de dispositifs antibruit. Bref, que l’ouvrage routier soit enfin terminé.

Ces avis se traduisent massivement par la pétition citoyenne qui recueille pour une population de 1100 habitants, plus de 1000 signatures émanant des villageois, de résidents des environs  et de sympathisants solidaires, certains étant propriétaires fonciers sur la commune.

Une pétition comparable conduite en 2005 avait recueilli 135 signatures…. En 2010 : 1012 . Cette montée en puissance témoigne d’une forte mobilisation qui favorisera, le moment venu, l’écoute des Pouvoirs Publics.


Cet article fait partie du dossier spécial consacré au combat mené par notre association, dans le Bulletin municipal de Saint-Jean de Verges de Juin 2010 « Beil é douma ».

Téléchargez le Document de synthèse en 4 pages sur la Pétition citoyenne

Publié dans Vie de l'association

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article