Nos observations sur le PPBE de la RN20

Publié le par Moins de décibels

Nos observations sur le PPBE de la RN20

Depuis huit ans, notre association lutte contre les nuisances sonores subies par les riverains de la RN20 à Saint-Jean de Verges.

Lors de la réunion du comité de pilotage de l’observatoire du bruit des transports terrestre en Ariège, le 17 avril 2014, il est apparu que 30 Points Noirs du Bruit (PNB) ont été identifiés sur la RN20 dont 21 PNB à Saint-Jean de Verges. Et l’Etat propose comme seules mesures de protection l’isolation des façades des bâtiments PNB. Bien sûr, cette proposition est pour nous inacceptable car elle ne permettrait ni d’éradiquer la gêne des riverains dans leur vie quotidienne ni de leur restituer la qualité de vie qu’ils attendent, seules pouvant être efficaces des mesures de protections à la source – telles que écrans, merlons, revêtements peu bruyants,…

Aujourd’hui, l’Etat a décidé unilatéralement d’arrêter un projet de PPBE et de le mettre précipitamment en consultation du public. Ce document, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation est partial, contestable dans ses conclusions, et comporte de nombreuses zones d’ombre. Nous avons néanmoins décidé de participer à la consultation du public et nous exposons ici les observations que nous avons remises à la DDT .

241 personnes nous ont transmis leurs fiches d’observations soutenant les positions de notre association, que nous avons remises aux Pouvoirs publics. Nous avons d’autre part déposé à la DDT 8 fiches d’observations,chacune s’appuyant sur un dossier argumenté.

Nous demandons que l’Etat prenne en compte sérieusement ces importantes contributions à la consultation du public afin d’aboutir à une version définitive du PPBE concertée et acceptable par tous.

TELECHARGER le dossier "Nos Observations sur le PPBE de la RN20" (10 M0 pdf)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article