La DIRSO répond à Benoît ALVAREZ

Publié le par Moins de décibels

Lors de la rencontre du Président de notre association, accompagné de Vincent Jasanada, avec le Conseiller Général du Canton de FOIX-RURAL, le 23 avril 2008 (voir Compte-rendu), Monsieur Alvarez s'était engagé à attirer l'attention de la Direction Régionale de l'Equipement sur les nuisances sonores de la 2x2 voies sur la commune de Saint-Jean de Verges et à solliciter une rencontre. Voici la réponse reçue de la DIRSO :

Direction interdépartementale des routes Sud-Ouest
155 avenue des Arènes Romaines
31300 Toulouse


à Monsieur Benoît ALVAREZ
Conseiller Général du Canton de FOIX-RURAL
Maire de Montgailhard
Conseil Général - Hôtel du Département
09001 FOIX cedex
 

Toulouse, le 25 Juin 2008

       
    
Monsieur le Conseiller Général,


Par courrier en date du 22 mai 2008, vous avez bien voulu attirer mon attention sur les nuisances sonores dont se plaignent les riverains de la RN20 au droit de la commune de Saint-Jean de Verges. Vous sollicitez une rencontre afin de connaître le suites envisagées concernant ce problème.

L'association « Pour moins de décibels » a transmis le 8 novembre 2007 à Monsieur le directeur départemental de l'équipement et de l'agriculture de l'Ariège le rapport du cabinet DELHOME concernant des mesures acoustiques réalisées en bordure de la RN20.

Depuis le 1er avril 2007, l'exploitation de la RN20 est assurée par la direction interdépartementale des routes Sud-Ouest. Le directeur départemental de l'équipement et de l'agriculture nous a transmis le rapport pour nous saisir du dossier.

J'ai transmis le rapport au centre d'études techniques de l'équipement (CETE) du Sud-Ouest pour avis et analyse des suites à donner à ce dossier.

Le CETE du Sud-Ouest doit me remettre ses conclusions pour la fin juillet 2008. Je ne manquerai pas de vous tenir informé, ainsi que l'association, des suites envisagées au vu de cette analyse.

Mes collaborateurs, et notamment Monsieur Godillon, chargé de mission ingénierie et qualité, sont à votre disposition pour une rencontre sur le sujet une fois l'analyse du CETE connue.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Conseiller Général, l'expression de ma considération très distinguée. 



Le directeur interdépartemental des routes
Daniel CHEMIN


Nous attendons donc les résultats de l'analyse du CETE. A suivre...

 

Publié dans Vie de l'association

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article